En parlant d'interface, a propos des ports in/out du systeme digestif, autant le port in a kiffé sa life le combo quick/kebab de ce week-end, autant le out me fait un conflit materiel là

- gné, fan d'Imossel

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Devil May Cry (NGC)

Analyse de Devil May Cry

Ne vous etonnez pas, le 1er avril 2004 le dojo est passé multi plate formes l’espace d’une journée =) (voir les archives de nouvelles pour plus de compréhension)

Enfin nous y voilà ! Le dojo est enfin passé multi-plateforme et voici le premier aperçu qui découle de cela ;o) Alors de quoi est il question ? Et bien d’un jeu PS2 assez vieux mais toujours aussi jouissif : Devil May Cry. Et oui les premières impressions d’un jeu PS2 sur nintendojofr.com qui l’aurait cru il y a un an de cela ? Peu de monde et encore moins moi même… Mais il faut regarder la vérité en face, Nint€ndo s’obstine à faire n’importe quoi, les éditeurs développent de moins en moins sur le cube face à l’annonce de la politique que prendra Nint€ndo pour sa future console de salon. Le ND$ me fait franchement peur et pour couronner le tout la concurrence devient de plus en plus attirante pour nous autres joueurs confirmés. C’est pourquoi après de longues réunions parfois houleuses entre nos membres nous avons décidé de traiter de toute l’actualité du jeu vidéo excepté celle de Nintendo : Sony ou Microsoft et même Nokia (si si on essaiera ^^). Ainsi vu l’imminence de la fin de Nint€ndo, s’il coule le Dojo perdurera comme il l’a fait depuis quelques années déjà. Bon allez laissons le passé et parlons maintenant du présent et passons à Devil May Cry ;o)

Présentation

La présentation du soft claque pas mal dans son ensemble. Le tout est assez sombre et colle parfaitement avec l’ambiance du soft. Les différentes cinématiques sont elles sublimes et ça change vraiment du cube croyez moi ;)

Graphismes

On dira ce que l’on veut mais les graphismes n’ont nullement à rougir face aux meilleurs softs des consoles concurrentes, Devil May Cry renvoie Mario au bac à sable et les fantômes de Luigi’s mansion dans leur berceau. Les effets de lumière sont tout bonnement impressionnants, la complexité de l’architecture (je crois bien que l’on peut définir ça de gothique) et les différents détails laissent admiratif. Mais c’est avant tout la fluidité du jeu qui laisse bouche bée. Le tout bouge parfaitement bien même avec une dizaine d’ennemis à l’écran, les effets de lumière pleuvent, les morceaux volent, les décors sont sublimes bref c’est du grand art !

Cliquez Cliquez Cliquez

Audio

La musique colle parfaitement à l’action tantôt angoissante tantôt super dynamique pour ponctuer les combats, on est bien loin des bruitages enfantins de Yoshi’s story et consorts. D’ailleurs l’album du mois est là pour vous donner une idée de la qualité de celles ci. Foncez le télécharger !

Maniabilité

Le gros point fort du jeu ! Les développeurs du jeu ont transformé le moteur des Resident Evil en une véritable merveille de dynamisme ! Si dans RE0 par exemple vous pestiez contre la lenteur des personnages et l’inévitable : je marche dans les murs ; la difficulté de viser le moindre zombie ici tout a changé ! Les angles de caméra sont plus dynamiques et suivent Dante le héros où qu’il aille vous permettant de mieux contrôler vos mouvements. Un système de visée genre Zelda est de mise pour les combats et Dante peut sortir une multitude d’enchaînements qui redoublent de classe. Car oui Dante à la classe, vous pourrez vous battre à coups d’épée ou avec deux revolver voire avec les deux en même temps ! Le jeu fait d’ailleurs la part belle aux combos, plus vous faites un enchaînement long plus vous récoltez d’orbes vous permettant d’acheter des objets plus tard dans le jeu. Les combats contre les boss sont tout bonnement démentiels tellement la jouabilité est parfaite et fluide. Bref jusqu’à présent c’est du grand art. Nintendo fait peut être des maniabilités irréprochables mais Capcom nous en livre ici une de démentielle !

Cliquez Cliquez Cliquez

En bref…

Pour un premier contact avec ce jeu je ne suis pas du tout déçu du voyage bien au contraire. Beau, fluide, dynamique Devil May Cry à tout pour plaire et la classe monstrueuse de Dante met la touche finale à un des plus gros hit du genre !

Les plus

  • Les Graphismes.

  • L’Animation.

  • Fluidité et dynamisme du tout.

  • Une maniabilité aux petits oignons.

  • Dante.

Les moins

  • Des temps de chargement un peu plus long que sur NGC sinon je vois pas trop quoi mettre…

La note

10/10


Par Golden_cube
Le 1 avril 2004 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Golden_cube n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 413 : du 22 au 28 février 2021
Le 28 février 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 412 : du 15 au 21 février 2021
Le 21 février 2021, par Gueseuch

Nintendo Direct 18/02/2021 – Le résumé un peu concon
Le 20 février 2021, par MectonLaFlemme

Dojo Hebdo 411 : du 8 au 14 février 2021
Le 14 février 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 410 : du 1er au 7 février 2021
Le 7 février 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 409 : du 25 au 31 janvier 2021
Le 31 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 408 : du 18 au 24 janvier 2021
Le 24 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 407 : du 11 au 17 janvier 2021
Le 17 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 406 : du 4 au 10 janvier 2021
Le 10 janvier 2021, par Gueseuch



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal