Pastis pour la gorge. Coca pour le mal de tronche.

- Dr. MectonLaFlemme prodiguant d'excellents conseils contre la grippe.

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Déboîtons tout ! – Zelda Breath of the Wild – Creating a Champion Artbook

Nous sommes le 24 Juillet 2019.
Il fait une chaleur à crever.
Il est temps de se dessaper tout en déballant quelques jolis objets de collection.
Vu la ribambelle de collectors annoncés jusque fin Septembre, les portefeuilles également vont avoir chaud.
Inaugurons donc une série de déboîtage en règle, en commençant par un magnifique artbook édité chez Dark Epona Horse Comics.

Zelda Breath of the Wild – Creating a Champion

La première chose qui frappe lorsqu’on reçoit ce livre, c’est la taille imposante du carton qui le contient.

(oui, je me la pète un peu avec les derniers Amiibo en date, c’est bonus).
Une fois ouvert, la surprise est encore là, car le livre fait bien la taille du carton. Pas de remplissage ici !

Et il fait son poids le machin !

J’ai pris la liberté d’enlever le blister avant de faire cette photo, de crainte d’un reflet révélant que ce déboîtage est fait à poil.
Bref ! Que contient ce coffret ?
Deux inserts, que nous allons détailler.

Le premier insert est bien évidemment le livre.
Impression au top.
Couverture simili-tissu.
Contenu dantesque.
Rien à redire.
Et ces premières pages…

Le deuxième insert contient quant à lui deux choses.

La première est une enveloppe, qui contient une carte en tissu d’Hyrule, à la taille là aussi conséquente !

La deuxième enveloppe n’en est pas une.
Il s’agit en fait d’un protège-photo, qui une fois ouvert m’a glissé un petit frisson.
Photo d’un moment d’innocence des prodiges rassemblés avant leur sort que l’on sait funeste.
Accompagnée d’un petit message d’Asarim.
Qu’on pourrait traduire pour les plus anglophobes d’entre vous par « Au fait, j’ai trouvé ça en cherchant dans les notes de mon maître. Je me disais… Que tu devrais être celui qui la gardera. »
C’est beau !

Le coffret renferme une dernière petite chose…

« Puisse la déesse te protéger dans ta quête… »

Jingle. TADAAA !

Une orbe de fin de sanctuaire !
La classe.

Conclusion

Bien que cet artbook soit uniquement disponible en anglais, honnêtement si vous êtes amateur de ce genre d’objet de collection, c’est un OUI à 100 % !


Par MectonLaFlemme
Le 24 juillet 2019 | Catégories : Analyses, Articles

L'urgent est fait, l'impossible est en cours, pour les miracles, prévoir un délai.
Voir les articles de MectonLaFlemme

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 408 : du 18 au 24 janvier 2021
Le 24 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 407 : du 11 au 17 janvier 2021
Le 17 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 406 : du 4 au 10 janvier 2021
Le 10 janvier 2021, par Gueseuch


Dojo Hebdo 404 : du 21 au 27 décembre 2020
Le 27 décembre 2020, par Gueseuch

Dojo Hebdo 403 : du 14 au 20 décembre 2020
Le 20 décembre 2020, par Gueseuch

Dojo Hebdo 402 : du 7 au 13 décembre 2020
Le 13 décembre 2020, par Gueseuch



Dojo Hebdo 400 : du 23 au 29 novembre 2020
Le 29 novembre 2020, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal