Je prends tout moi, je suis un vraie pute de la DS

- MatMac

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Chokkan Hitofude (NDS)

Analyse de Chokkan Hitofude

Les puzzle-game se font de plus en plus rares de nos jours, encore plus quand il s’agit de jeux entièrement nouveaux qui ne soient pas des rééditions de gros classiques comme Tetris ou Puyo Pop. Chokkan Hitofude montre encore une fois la face rebelle/avare (rayez la mention inutile) de Nintendo qui se borne à sortir des jeux bizarres dont tout le monde se contrefiche. Mais je les pardonne puisque cet ovni utilise parfaitement le double écran et le stylet.

Grosso modo, on a affaire à un croisement entre Tetris et Othello, il faut tracer des lignes à l’aide du stylet pour inverser la couleur des cases, afin d’obtenir des lignes uniquement composées de cases de couleur identiques. Là où le stylet est totalement justifié vu la facilité et la rapidité avec laquelle on trace les lignes. Le même jeu serait certainement faisable en utilisant une croix traditionnelle, mais on n’aurait sûrement pas le même confort. Le deuxième écran sert tout simplement à montrer les prochaines lignes qui vont tomber et à avoir un terrain de taille raisonnable.


Cliquez Cliquez Cliquez

Enfin bref, ce jeu colle parfaitement à la console, quel type de jeu est plus adapté à une console portable qu’un puzzle-game ? Entre la simplicité, le plaisir immédiat, la non nécessité de jouer pendant 3h pour commencer à s’amuser et la facilité de se refaire une partie ou deux , on a la un jeu parfaitement taillé pour la jeune DS.


Cliquez Cliquez Cliquez

Chokkan Hitofude propose 3 modes de jeux : challenge, checkmate, et versus. Dans le mode Challenge le but est de survivre le plus longtemps possible. De nouvelles lignes tombent sans cesse, toutes les 100 lignes on passe au niveau supérieur avec de nouveaux types de lignes plus difficiles à appréhender, il va falloir apprendre à jongler entre les lignes pour passer du blanc au noir. C’est bien plus subtil que ce que l’on peut penser au premier coup d’œil. Même si avec le temps on connaît par cœur la manière d’éliminer tels types de lignes.


Cliquez Cliquez Cliquez

La difficulté arrive très vite, ce qui fait que les parties durent rarement plus de 5 minutes, ce qui est très bien pour ce genre de jeu. Bien sur il y a un mode Training histoire de s’entraîner directement sur le niveau qui nous bloque, sans avoir à se retaper tous les niveaux faciles à chaque fois.


Cliquez Cliquez Cliquez

Le mode Checkmate (échec et mat) est un classique du genre. Ici il faut effacer toutes les lignes du plateau d’un seul coup de stylet. Il y a une centaine de niveaux, et la difficulté monte assez vite, cela dit, une fois qu’on a saisi le truc, ils se font assez rapidement. Pour info il m’a résisté pendant 5h02. Par contre il y a un éditeur de niveau, avec un petit système de mot de passe, le site officiel a déjà donné quelques niveaux. On peut évidement s’échanger des niveaux via le Wi-Fi, mais aussi avec un système de mots de passes, d’ailleurs Nintendo donne régulièrement des mots de passes via le site japonais officiel.


Cliquez Cliquez Cliquez

En parlant du Wi-Fi, le troisième mode n’est autre que le mode Versus, la mauvaise nouvelle c’est qu’il faut 2 cartouche pour en profiter, c’est inexcusable, étant donné que le jeu est aussi sobre, le téléchargement ne devrait vraiment pas poser de problèmes ici. C’est vraiment dommage puisque l’obligation de posséder plusieurs cartouches rend les rencontres très difficiles à organiser, d’autant que c’est un des avantages de la DS. Cela dit, le versus est très cool à jouer, je regrette qu’il n’y ait pas non plus de CPU pour jouer tout seul en versus.

Présentation

En un mot : SOBRE, aussi bien dans son style graphique, dans ses musiques, dans son gameplay ou dans ses modes de jeux, Chokkan Hitofude est très sobre. Peut-être un peu trop d’ailleurs, je pense que ça aurait pas fait de mal de proposer plus de modes de jeux, ou plus simplement une petite compilation de puzzle-game ?

Graphismes

Ce n’est pas ce jeu qui va pousser la console dans ses derniers retranchement, 3 types de cases, un fond blanc, quelques textes, ils se sont pas fatigués les graphistes sur ce coup, surtout si on compare à Lumines où le prochain Meteos, qui proposent des tonnes de skins. Un puzzle-game n’a pas vraiment besoin de graphismes impressionnant, mais des dessins de gamins de 6 ans, et des slips dans tout les sens, ça fait tout de suite plus pro. Il a cependant un certain charme, un charme qui ne fera pas l’unanimité, mais il a un charme quand même.

Audio

Des bruitages quasi-inexistants, et des musiques que je qualifierai de « space-pèpère ». Des sons bizarres, bien sobres, bien lents, qui nous mettent dans l’ambiance enfin bref, un style en parfaite harmonie avec les graphismes. Cela dit, le jeu prend toute sa dimension avec un casque, le son se révèle alors de très bonne qualité, et des battements de cœurs viennent stresser le joueur en difficulté, du tout bon.

Maniabilité

Durée de vie

Comme dans tout puzzle-game la durée de vie est théoriquement infini, on peut toujours s’améliorer, et c’est très facile d’y refaire une partie, mais ce n’est pas le genre de jeu qui va nous scotcher sur la console pendant 5h d’affilées. Toujours est-il que le compteur affiche plus de 20 heures de jeu et que je prend toujours autant de plaisir à y jouer, donc si on accroche c’est pour la vie !

En bref…

Un puzzle-game bien cool pour une portable bien cool, j’aurai aimé un jeu plus complet, plus ambitieux, etc… Mais Chokkan Hitofude reste un excellent puzzle-game sans pour autant arriver au niveau d’un Panel de Pon, d’un Puyo Puyo ou du mythique Tetris.

Les plus

• Du plaisir instantané parfaitement adapté au caractère nomade de la DS.
• Super simple d’accès.
• Durée de vie infinie.
• Un design sobre fort plaisant.

Les moins

• Un design trop sobre.

• Peut être trop difficile pour les puceaux du pad.

• Le mode Checkmate qui se fini trop vite.

• Le mode versus bâclé (plusieurs cartouches nécessaires, pas de CPU)

La note

7/10


Par Agent069
Le 22 janvier 2005 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Agent069 n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 414 : du 1er au 7 mars 2021
Le 7 mars 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 413 : du 22 au 28 février 2021
Le 28 février 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 412 : du 15 au 21 février 2021
Le 21 février 2021, par Gueseuch

Nintendo Direct 18/02/2021 – Le résumé un peu concon
Le 20 février 2021, par MectonLaFlemme

Dojo Hebdo 411 : du 8 au 14 février 2021
Le 14 février 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 410 : du 1er au 7 février 2021
Le 7 février 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 409 : du 25 au 31 janvier 2021
Le 31 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 408 : du 18 au 24 janvier 2021
Le 24 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 407 : du 11 au 17 janvier 2021
Le 17 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 406 : du 4 au 10 janvier 2021
Le 10 janvier 2021, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal