C'est une tête brûlée, lui, un déglingo, le genre de mec qui enlève les clés USB sans les éjecter…

- Mortal dépeignant Holaf, plein de fougue.

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Biohazard (NGC)

Analyse de Biohazard

Il y a six ans sortait sur PSX un jeu qui allait donner ses lettres de noblesse à un genre nouveau : le survival horror. Ce jeu n’était autre que Resident Evil, Biohazard pour le Japon.

Dans ce jeu, une bande de supers flics (les STARS) luttent contre une organisation qui verse dans la génétique pas très claire, Umbrella. A partir de ce scénario de base une dizaine de titres ont vu le jour. De la PSX à la Dreamcast en passant par la N64 sans oublier la Game Boy Color. Toutes les consoles nouvelle génération ont eu droit à une version. C’est donc tout naturel que Biohazard vienne balader ses zombies sur Game Cube !

La version Game Cube propose un remake du premier Resident sur PSX (le meilleur de toute la série). Comme vous pouvez vous en douter les changements sont radicaux et ce à tous les niveaux.

C’est donc les mains moites et tremblantes que j’ai inséré l’un des deux disques de jeu dans ma NGC. Apres un message d’avertissement sur la violence du jeu puis le fameux logo Capcom, première cinématique ou un zombie allongé sur un brancard, alors qu’il tente de se lever, prend une balle en pleine tête. Début prometteur…

Arrive ensuite un écran où les choix New Game, Load Game et Option font leur apparition. Rapide coup d’œil aux options (contrôle, luminosité, musique). Puis enfin : New Game !

Un nouvel écran arrive, j’ai le choix entre deux personnages et connaissant le concept du jeu, je prends la fille (Jill Valentine). Nouvel écran; une question, deux choix : normal ou hard. Je fais mon choix et c’est parti !!!!!

Démarre alors une superbe cinématique bien glauque et bien gore. Suite à des avènements louches aux alentours de la ville de Racoon, voila l’équipe des STARS qui mène l’enquête. Hélicoptère, poursuite en forêt… Un vrai petit film d’horreur ! Tout ça pour que les STARS se retrouvent enfermés dans une immense maison…

Graphismes

Bon je sais dans quasiment tous mes tests de jeux NGC je dis que les graphismes sont somptueux. Mais là ils le sont plus que jamais ! C’est du jamais vu, aucune machine ne peut faire ça (la PS2 ne pourra jamais le faire et la Xbox doit nous le prouver !). C’est vraiment somptueux.

Tous les décors sont en 3D pré-calculée mais ils bénéficient d’un rendu photo réaliste du plus bel effet. Bien que tout ceci soit fixe le sentiment d’immersion est complet. Car Capcom a eu la bonne idée de donner vie à ses décors en y intégrant tout un tas de détails animés. Les flammes des bougies dansent, la lueur des néons n’est pas constante, la poussière se soulève du sol, la cheminée fume….Il y a tout un tas de détails qui paraissent naturels.

Autre point fort : l’éclairage ! Si je devais comparer Resident Evil à un film ça serait à Barry Lyndon. Attendez je m’explique ! Dans le film de Kubrick l’éclairage est naturel, pas de fausse source lumineuse. Dans Resident Evil c’est pareil: bougie, feu, néon, pleine lune, les sources de lumières sont multiples et renforce une fois de plus cette ambiance glauque et criante de vérité. Vous pouvez passer d’une pièce relativement bien éclairée par un plafonnier puis arriver dans un lieux illuminé par une simple bougie pour finir dans un couloir sombre ou seul la lumière de la lune passe a travers une petite fenêtre….croyez-moi c’est flippant !

Les décors sont tout simplement superbes. Voyons maintenant les personnages et autres créatures…

La modélisation des personnages est impeccable. Ils bénéficient de détails hallucinants ! Les vêtements sont superbes et fourmillent de détails. Pour ma part je trouve qu’ils sont parfois un peu alliasés…

Les différents monstres (zombie, serpent, abeille…) ne sont pas en reste. Le principal étant que l’intégration de ces derniers dans les décors est parfaite !

Audio

Pas ou peu de musique. La musique est soit très calme, lors des sauvegardes, ou peut vous faire stresser et ce notamment lors des attaques exceptionnelles d’une armée de zombies !

Pour le reste pas de musique. Mais une ambiance a tomber par terre. Le bruit des pas, le tonnerre qui gronde au loin et qui se rapproche, la pluie, les râles des zombies…C’est vraiment la grosse claque !

Maniabilité

Pour ceux qui ignore tout de RE, sachez que vous allez devoir sortir d’un manoir rempli de monstres en tout genre. Pour quitter cette baraque, il va vous falloir résoudre un tas de puzzles plus tordus les uns que les autres…

Au niveau des déplacements rien de neuf. Tout est digital. Le pad de la NGC se prête bien à ce genre de jeu mais une refonte de la jouabilité eut été la bienvenue.

Il existe quand même des changements radicaux. Les objets défensifs par exemple font une apparition remarquée et remarquable ! Vous trouvez de temps en temps soit des petits couteaux soit des tasers. Ces derniers s’utilisent automatiquement quand un zombie vous attaque. Pour peu qu’une sale bestiole vous saute dessus et que vous n’ayez pas eu le temps de réagir, vous utilisez un des deux objets et soit vous plantez un couteau dans la tête du zombie, soit il se prend un coup de taser et grille sur place !

Nos amis les zombies sont des morts vivant, donc même morts ils sont vivants ! Donc quand un zombie est tombé sous vos balles il vous faut désormais le brûler pour éviter que d’ici un quart d’heure il revienne à la vie !

Tous les enemis sont beaucoup plus véloces ! Ils sont rapides et n’hésitent pas à descendre les escaliers pour venir vous chercher.

Les temps de chargement sont quasiment inexistants mais les fameuses portes sont toujours présentes. Mais cela fait partie de l’ambiance.

En bref…

Fans de RE, achetez une Game Cube ! Pour les autres c’est l’occasion ou jamais de goutter aux joies du shoot de zombie !

Nous voilà en présence du plus beau jeu Game Cube voire du plus beau jeu tout court. Ce titre va faire décoller la NGC. Il est superbe, il est flippant, il est envoûtant et il va marquer l’histoire. Croyez-moi on parlera encore longtemps de ce titre…

Les plus

Les moins

La note

9/10


Par Waru
Le 25 février 2002 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de Waru n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 413 : du 22 au 28 février 2021
Le 28 février 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 412 : du 15 au 21 février 2021
Le 21 février 2021, par Gueseuch

Nintendo Direct 18/02/2021 – Le résumé un peu concon
Le 20 février 2021, par MectonLaFlemme

Dojo Hebdo 411 : du 8 au 14 février 2021
Le 14 février 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 410 : du 1er au 7 février 2021
Le 7 février 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 409 : du 25 au 31 janvier 2021
Le 31 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 408 : du 18 au 24 janvier 2021
Le 24 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 407 : du 11 au 17 janvier 2021
Le 17 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 406 : du 4 au 10 janvier 2021
Le 10 janvier 2021, par Gueseuch



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal