Hanouna, il est rigolo quand il meurt, c'est pas pour ça qu'il faut le mettre sur Switch

- Drothgar, PUT EVERYTHING ON SWITCH

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émissions s18e07 − C’est le bilan !
Le 9 janvier 2022, par Mortal

Émission s18e06 − Wiiiiiiiiiiiiiiiiiii
Le 8 décembre 2021, par Mortal



Émission s18e03 − Metroid Dread
Le 2 novembre 2021, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Anno : Créez votre monde (Wii)

Pochette Anno : Créez votre monde

Célèbre City Builders sur PC, la série Anno a fait une petite incursion sur Wii et sur DS. Avec le pointeur de la Wiimote, voilà encore un autre style de jeu, cantonné jusqu’à présent au PC, qui pourrait bien se retrouver en très bonne position sur la console Nintendo.

Sculpteur sur mer…

Et avec son menu radial, son utilisation intelligente du pointeur et (optionnellement) du nunchuck, Blue Byte a frappé un grand coup. Non seulement, Anno : Créez votre monde est parfaitement jouable sur Wii, mais c’est en plus un vrai plaisir de construire ses îles tellement la maniabilité est bien pensée.

Le jeu est donc un City Builder un peu particulier puisque les paramètres les plus importants s’éloignent un peu des classiques du genre. Ici, pas de sous-emploi, pas de problème de circulation (enfin, on va dire assez limité) ou encore d’équilibre à trouver entre commerce, résidence et industrie à la manière d’un Sim City. Ici, le seul truc important c’est la thune, les pépettes, le flouze, le blé. Enfin, j’exagère un peu, il y a également le bien-être des administrés (grand classique) mais aussi, l’espace.

En effet, les cartes sont des îles, en général assez mal foutues, qui vont exiger du joueur d’être capable de placer des bâtiments importants ou des bâtiments procurant des ressources en étant le plus économe en espace. Et croyez-moi dans certaines missions, c’est loin d’être simple, puisque les ressources des îles (même les plus essentielles) peuvent elles-même être drastiquement limitées. De la même manière, l’espace maritime doit être soigneusement maîtrisé. Couler du pirate ou rechercher des trèsors en mer s’avère vite indispensable pour progresser rapidement dans les niveaux de civilisation ou simplement pouvoir commercer tranquillement avec les îles voisines.

You are a pirate !

Si certains aspects de la gestion sont donc relativement intéressants, d’autres sont un peu curieux. Le fait, par exemple, que le seul handicap d’une île ne contenant que des bâtiments de ressources (et pas un seul habitant !) soit le niveau des routes et leur efficacité à de quoi surprendre. Dans le même ordre d’idée, les eaux de votre carte peuvent être envahies de pirates, vos routes commerciales ne risquent pas grand chose ! D’ailleurs, la notion de commerce est toute relative puisque tous les entrepôts sont communicants : les ressources ne sont jamais coincés sur une île.

De la même manière, on repère vite les failles en terme d’équilibrage des matières premières. Il suffit d’avoir une île fertile en chanvre (indispensable pour la production de vêtements) pour rendre la banqueroute virtuellement impossible. Le joueur finira donc rapidement par chercher cette ressource comme si c’était de l’or en barre plutôt que de s’occuper de l’équilibre de son budget.

Pour finir, l’aspect militaire, même s’il est très sympa, est assez peu intéressant à gérer et vient un peu tard dans le scénario principal pour qu’on arrive vraiment à accrocher au concept.

En bref…

Malgré ses quelques petits défauts, Anno : Créez votre monde est un City Builder sympathique et amusant, accessible au plus grand nombre grâce à son ergonomie et sa simplification de pas mal de tâches répétitives dans le genre. On est loin d’égaler le niveau de complexité d’un Sim City 3000, mais se ballader sur les océans du mode scénario ou du mode libre sera toujours un vrai plaisir.

Les plus

  • Ergonomie au poil de fion
  • Simpliste mais joli
  • Très didactique dans sa partie scénario
  • Pas si facile que cela sur certains aspects

Les moins

  • Déséquilibre de certaines ressources
  • Scénario guère intéressant (un tutorial d’une dizaine d’heures en gros)
  • Doublage français risible
  • Quelques étrangetés de gameplay

3/5 bien mais pas top…


Par Mortal
Le 7 juin 2010 | Catégories : Analyses

En tout cas, moi, si j'étais une fille, je serais facile.
Voir les articles de Mortal

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 460 : du 17 au 23 janvier 2022
Le 23 janvier 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 459 : du 10 au 16 janvier 2022
Le 16 janvier 2022, par Gueseuch

Dojo Hebdo 458 : du 3 au 9 janvier 2022
Le 9 janvier 2022, par Gueseuch


Brothers: A Tale of Two Sons (NS)
Le 26 décembre 2021, par Mortal

Dojo Hebdo 456 : du 20 au 26 décembre 2021
Le 26 décembre 2021, par Gueseuch

Railway Empire: Nintendo Switch Edition (NS)
Le 25 décembre 2021, par Mortal

Dojo Hebdo 455 : du 13 au 19 décembre 2021
Le 19 décembre 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 454 : du 6 au 12 décembre 2021
Le 12 décembre 2021, par Gueseuch



Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émissions s18e07 − C’est le bilan !
Le 9 janvier 2022, par Mortal

Émission s18e06 − Wiiiiiiiiiiiiiiiiiii
Le 8 décembre 2021, par Mortal



Émission s18e03 − Metroid Dread
Le 2 novembre 2021, par Mortal


Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal