J'ai qui dans ma bouche là ?

- Une demoiselle dans la pub pour New Super Mario Bros. Wii :vice:

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s18e02 − NDirect + Smash Direct
Le 17 octobre 2021, par Mortal

Émission s18e01 − Jeux de l’été
Le 3 octobre 2021, par Mortal

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal



Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


Accessoire – Wave Bird (NGC)

Analyse de Accessoire – Wave Bird

Tout le monde s’est déjà pris les pieds dans les fils de ses manettes, un matin, en se levant avec la gueule de bois… D’accord, peut-être pas tout le monde, mais en tout cas, ça arrive souvent aux membres du dojo, aussi Nintendo a pensé à eux et a créé la manette sans fil pour GameCube : le WaveBird.

Il est relativement rare que les constructeurs de consoles sortent ce genre d’accessoires ; en général, ce sont les constructeurs d’accessoires qui s’occupent de sortir des manettes sans fil, avec plus ou moins de réussite… Mais là, Nintendo a mis le paquet et cette manette est très bien conçue. En effet, la plupart du temps, les manettes sans fil fonctionnent par infrarouge, ce qui entraîne de nombreux désagréments : commandes qui répondent mal et interférences, sans parler du fait que ces manettes ne supportent pas trop les obstacles. Ici rien de tout cela, le WaveBird fonctionne par onde radio et possède pas moins de 16 fréquences différentes ! On peut donc, en théorie, jouer à 16 dans la même pièce, sans aucune interférence ! Je n’ai pas pu tester le système à plus de deux joueurs donc je n’ai pas pu vérifier qu’on pouvait bien jouer à quatre WaveBirds sur la même console sans problème.

Il suffit de brancher le récepteur sur la console et d’allumer la manette et hop ! C’est parti pour des heures de jeu !

Ergonomie – Tout comme une manette classique, elle est très facile à prendre en main (c’est un peu normal quand même). Même la protubérance à l’arrière, qui permet de loger les deux piles nécessaires au fonctionnement de la manette, n’est absolument pas gênante. Il en est de même pour l’extrémité allongée qui se trouve devant le stick C et le pad multidirectionnel (là où il y a marqué WaveBird) : ce n’est absolument pas gênant pour la prise en main.

Sachez d’autre part que cette manette, malgré la présence de pile AA à l’intérieur, est plus légère qu’une manette classique (d’après Golden Cube, 15 grammes de moins). Ca ne fait pas une énorme différence certes, mais je pense que ç’aurait été très désagréable si elle avait été plus lourde qu’une manette classique.

En bref, la prise en main est parfaite et le confort aussi absolu que sur une manette GameCube normale.

Praticité – Je crois qu’il n’y a rien de plus jouissif que de voir un copain se prendre les pieds dans les fils et tomber pendant qu’on est tranquillement assis sur le canapé, le WaveBird dans les mains. Plus rien ne peut maintenant se mettre entre le joueur et le jeu !

Plus de risque de faire tomber la console si on tire un peu trop sur le fil ; plus de soucis d’enjamber laborieusement l’espace entre le canapé et la table où se trouve la console. De plus, cette manette a une portée assez impressionnante et ce quelques soient les obstacles qui se trouvent entre elle et le cube ! Je peux vous assurer que l’on peut être à pratiquement 10 mètres de la console, sans aucun problème. De plus, comme il utilise des ondes radio, le WaveBird peut passer à travers n’importe quel obstacle physique (quelques obstacles testés : du bois, du fer, des murs en béton, Korrigan, une PS2… euh non, peut-être pas quand même…).

Vous ne serez plus jamais obligé de lâcher votre manette et elle finit par devenir pratiquement une seconde peau !
Je n’ai pas pu testé l’autonomie maximale de la manette, mais j’ai joué plus de 30 heures avec déjà et les piles ne semblent pas faiblir. L’autonomie officielle est de 100 heures.

Présentation

0

Graphismes

0

Audio

0

Maniabilité

0

En bref…

Une formidable évolution dans les manettes sans fil, l’introduction des ondes radio, qui permet d’atteindre la quasi-perfection dans ce domaine. La manette est en dehors de cela tout à fait classique, hormis le fait qu’elle ne vibre pas. Un accessoire qui se rend rapidement indispensable !

Les plus

  • PLUS DE FIL !!!

  • Aussi ergonomique et confortable qu’une manette traditionnelle

  • Une autonomie assez élevée

Les moins

  • Elle ne vibre pas

  • Elle n’existe qu’en un seul coloris

  • … bah c’est tout…

La note

9/10


Par Mortal
Le 10 février 2003 | Catégories : Analyses

En tout cas, moi, si j'étais une fille, je serais facile.
Voir les articles de Mortal

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 446 : du 11 au 17 octobre 2021
Le 17 octobre 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 445 : du 4 au 10 octobre 2021
Le 10 octobre 2021, par Gueseuch


Satellaview : BS Super Mario Collection
Le 1 octobre 2021, par Tardigrade

Dojo Hebdo 443 : du 20 au 26 septembre 2021
Le 26 septembre 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 442 : du 13 au 19 septembre 2021
Le 19 septembre 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 441 : du 6 au 12 septembre 2021
Le 12 septembre 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 440 : du 30 août au 5 septembre 2021
Le 5 septembre 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 439 : du 23 au 29 août 2021
Le 29 août 2021, par Gueseuch

Ghostrunner (NS)
Le 27 août 2021, par Mortal


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !

Émission s18e02 − NDirect + Smash Direct
Le 17 octobre 2021, par Mortal

Émission s18e01 − Jeux de l’été
Le 3 octobre 2021, par Mortal

Émission s17e10 − Final !
Le 7 juillet 2021, par Mortal

Émission s17e09 − Enfin l’E³ !
Le 30 juin 2021, par Mortal



Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal