méchant boum boum gagné

- Mortal résumant le scénario de Kid Icarus: Uprising

Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal


007 Nightfire (NGC)

Analyse de 007 Nightfire

Alors que le nouveau film, Meurt Un Autre Jour, cartonne au cinéma, Electronic Arts nous propose une nouvelle fois, après Espion pour Cible (EPC), d’incarner Bond dans un jeu au scénario original. Cette fois, c’est le milliardaire ecolo Rafaël Drake qui est suspecté par le MI6, et c’est tout au long de douze missions que vous devrez l’empêcher de mener à bien ses plans avant qu’il ne soit trop tard… Hem pas très originale comme intro mais bon, chuis en manque de sommeil ;o)

Allez, voyons voir ce que donne le nouveau jeu exploitant la licence Bond…

Présentation

On allume la console, logo GC, logo EA et MGM, temps de chargement (4-5 sec. en moyenne pour chaque loading du jeu), intro Bond avec vue dans le canon d’un flingue sur fond de musique bondienne, sang qui coule, un hélicoptère survole la tour Eiffel le jour du nouvel an, dans les rues un cabriolet rouge fonce a vive allure poursuivi par des mafieux et, crack ! Vous êtes Bond James Bond dans l’hélico en train de sauver la belle pilote du cabriolet des griffes de ses poursuivants ! Une fois ce prologue terminé, intro avec des filles sur fond d’une musique originale… L’impression d’être dans un film de l’agent 007 est totale. Les menus sont beaux avec toujours des ombres de filles qui se trémoussent en fond, cependant l’organisation est, au premier abord, un peu confuse.

Graphismes

Là, il n’y a pas grand chose à dire. Dans les phases de jeu, on est à peu près au même niveau qu’EPC (peut-être un peu au dessus), a savoir que l’ensemble est plutôt beau et que l’animation est bien correcte. James Bond a changé de visage et arbore maintenant les traits de Pierce Brosnan. Mouais. faut vraiment être dans le bon angle pour trouver qu’il ressemble à Brosnan. Cela dit, c’est quand même beaucoup mieux rendu que sur N64 ;) Le vrai problème, c’est que les jeux multi-plateformes édités par EA n’exploitent toujours pas les capacités propres a chaque console. Il va peut-être falloir se mettre à bosser pour de vrai monsieur EA !

Maintenant pour les scènes cinématiques… Aïe aïe aïe ! C’est la cata monsieur EA ! Si la qualité est identique à celle d’EPC (bien que les effets de la compression se remarquent un peu), l’animation, elle, n’a pas été epargné: ca saccade et il y a du découpage… Bon d’accord j’exagère un peu, c’est parfaitement regardable, mais ca pourrait être mieux.

Audio

Ici c’est (presque) du tout bon. Les musiques, toujours basées sur le thème de Bond ne sont pas trop désagréables à écouter et collent bien à l’action. Au niveau des voix, c’est identique à EPC, donc de bonne facture (bien que les yakuzas de la mission au Japon répètent un peu toujours la même chose, comme "yatsua kokonitua" :o) ). Cependant, j’aurais préféré avoir la voix d’Emmanuel Jacomy, doubleur français officiel de Brosnan, pour incarner Bond au lieu de la voix nasillarde à laquelle on a droit. Si dans EPC, ca passait du fait que Bond n’avait pas vraiment de personnalité, maintenant qu’on a le visage de Brosnan, on aimerais sa voix (d’autant plus que c’était le cas dans Le Monde Ne Suffit Pas). Alors monsieur EA France ? Faudrait aussi se bouger un peu le cul ! Enfin je fais quand même la fine bouche car par ailleurs la traduction intégrale est quand même bonne.

Maniabilité

Curieusement, la maniabilité par défaut est moins bonne que dans EPC, et ce uniquement en mode solo ! La configuration est la même donc a priori pas de problèmes, mais la combinaison stick gauche + stick C passe mal. Donc si vous avez TimeSplitters 2 et que vous vous êtes fait au maniement, préférez la configuration Nightfire qui est la même que celle de TS2 et qui est bien meilleure, au moins pour le mode solo. Sachez qu’en tout il y a neuf configurations différentes donc vous devriez tout de même trouver votre bonheur.

Vous aurez à votre disposition un grand nombre d’armes allant du célèbre Wolfram PPK avec silencieux au fusil laser expérimental. Côté gadget, on est bien mieux servi que dans EPC où James faisait tout avec son portable. J’aimerai bien connaitre la marque d’ailleurs ! Bref, ici c’est votre montre qui fait laser, c’est vos clés de bagnole qui font tazer, c’est votre briquet qui fait appareil photo, etc…Le must have étant le Ronin, une mitraillette caché dans un attaché-case et qui à la même fonction sentinelle que le laptop gun de Perfect Dark, mais qui cette fois-ci peut être piloté manuellement ! Quant aux phases de pilotage, rien à dire, elles sont toutes aussi jouissives que dans EPC.

Scénario

Le scénario est franchement mieux bâti que la pauvre histoire de clones à deux €uros d’EPC. Ici, vous vous appelez Bond, James Bond. Heu, hum… Pour le moment c’est pareil mais ça va changer ne vous inquiétez pas :oþ Donc, la Phoenix Corporation est une entreprise de démantèlement de missiles et de centrales nucléaires dirigée par le militant écolo Rafaël Drake. Le MI6 (Prononcez "émaïsixe" pour être dans le move, ou "èmissice" pour avoir l’air d’un con) a découvert que plutôt que de démanteler, Drake a d’autres plans qui pourrait constituer une menace pour la sécurité mondiale. Nom de code de cette opération : Nightfire (On s’y attendais pas, hein ?). Vous aurez ainsi à voyager en Ecosse, au Japon et même dans l’espace ! Bref, dépaysement garanti pour un scénario somme toute bien construit.

Durée de vie

Moyenne. Disons que le mode solo est moyen avec une douzaine de missions à effectuer, chaque mission étant divisée en plusieurs sous parties. Si les premières missions s’enfilent rapidement avec presque obligation d’obtenir les médailles d’or du premier coup, la difficulté va heureusement crescendo vers la fin, et vous n’obtiendrez plus les médailles du premier coup :oþ Au passage, j’en profite pour dire que le système de vies complètement absurde d’EPC a (heureusement !) été retiré ;o)

C’est dans ce mode solo que vous débloquerez les bonus pour le mode multi joueurs, tels que de nouveaux persos tirées des aventures de Bond (Scaramanga, Goldfinger, Requin, Nick Nack, etc…), ainsi que de nouveaux modes de jeu. Et c’est avec ce mode multi-joueurs que vous passerez le plus de temps ! Il est meilleur que celui d’EPC à un détail près: on ne peut plus accélérer la vitesse de déplacement. C’est vraiment dommage d’avoir enlever cette option car si la vitesse est bien appropriée pour le mode solo, elle rend les premières parties moins jouissives que ds EPC. Enfin, ce n’est qu’une question d’habitude. Pour le reste c’est du tout bon avec une dizaine de modes de jeu (sans compter les cachés) allant du bête et méchant chacun pour soi jusqu’à quelque chose de plus intéressant comme le Satellite ou votre équipe doit activer les 3 paraboles placées dans le niveau en même temps.

En bref…

Les fans de James Bond comme moi (ah bon ça se voit tant que ça ? ;o) ) y trouveront largement leur compte. Les autres devraient quand même l’essayer rien que pour le mode multi-joueurs, car depuis le raté "Demain Ne Meurt Jamais", les jeux de l’espion tombeur de ces dames (ou gros alcoolique, c’est selon le point de vue) remontent la pente et se rapprochent du mythique GoldenEye (notre maître à tous !).

Les plus

  • le scénario du mode solo

  • L’ambiance Bond

  • La variété des armes et gadgets

  • Les phases de pilotage

  • Le mode multi-joueurs

Les moins

  • La réalisation qui n’exploite pas la GC

  • La bande-annonce de MUAJ même pas sous-titrée ;-D

  • La voix de James Bond ;)

  • Ce n’est qu’une grosse mise a jour d’EPC

La note

7/10


Par AsmodeuS
Le 30 novembre 2002 | Catégories : Analyses

Mamma mia !! OMG ! Cet enfoiré de AsmodeuS n'a même pas rempli son profil ! Il sera sévèrement puni avec du goudron, des plumes et un coup de wiimote dans le ***censuré*** !

A voir également
Les trucs qu'on a rédigés avec nos petits doigts potelés

Dojo Hebdo 412 : du 15 au 21 février 2021
Le 21 février 2021, par Gueseuch

Nintendo Direct 18/02/2021 – Le résumé un peu concon
Le 20 février 2021, par MectonLaFlemme

Dojo Hebdo 411 : du 8 au 14 février 2021
Le 14 février 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 410 : du 1er au 7 février 2021
Le 7 février 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 409 : du 25 au 31 janvier 2021
Le 31 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 408 : du 18 au 24 janvier 2021
Le 24 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 407 : du 11 au 17 janvier 2021
Le 17 janvier 2021, par Gueseuch

Dojo Hebdo 406 : du 4 au 10 janvier 2021
Le 10 janvier 2021, par Gueseuch


Dojo Hebdo 404 : du 21 au 27 décembre 2020
Le 27 décembre 2020, par Gueseuch


Dojobar
L'émission de radio déjantée qui revient toutes les deux semaines !







Dojodirect
Des jeux de merde joués par des connards en direct !




Darksiders (WiiU) − One last ride…
Le 30 octobre 2017, par Mortal

Mario Kart 8 Deluxe − Piste, piste, rage !
Le 26 octobre 2017, par Mortal